Actes antisémites, antimusulmans, antichrétiens…


Mais de quoi parle-t-on, au juste ?

cimetiere-christianophobie-cathophobie

En la matière, les statistiques ne valent rien et comparaison n’est pas raison.

Marie Delarue

Depuis hier tournent en boucle dans les médias les chiffres des « actes antireligieux » en France en 2015. Chiffres donnés par le ministre de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve, dans une interview au journal La Croix, et « détaillés » ce mercredi par son service gouvernemental, la DILCRA (Délégation interministérielle de lutte contre le racisme et l’antisémitisme). Et si je mets des guillemets, c’est justement parce que le détail est tout sauf détaillé !…

Lire la suite sur Boulevard Voltaire...

Aux idiots utiles de l’islam…


… un jour les musulmans vous feront regretter votre servilité

Par Salem ben Amar

6a00d83451619c69e201b8d1928a30970c-120wi

Tunisien, Salem Ben Ammar, docteur en sciences politiques, lutte pied à pied contre l’islam et notamment contre l’islam intégriste qui a fait la ruine de son pays. Dans ce texte, il parle au nom d’Allah, à tous ceux qui font le lit de l’islamisme en favorisant l’islam…

Lire la suite dans le Salon Beige...

Les coupables sont les victimes


Par Ivan Rioufol

« Qui sont les victimes ? « Les musulmans ! », répond le discours humaniste. En commémoration de la manifestation du 11 janvier 2015, qui répondait à la nouvelle vague d’attentats islamistes contre la France, François Hollande s’est rendu à la grande mosquée de Paris pour y prendre le « thé de la fraternité ». Un peu plus tôt, une église de Fontainebleau (Seine-et-Marne) avait été incendiée par un marginal. Lundi, un enseignant juif se faisait agresser à la machette, à Marseille, par un lycéen turc immédiatement qualifié de « déséquilibré » : un réflexe qu’impose la novlangue humanitariste dès qu’il s’agit de désigner ceux qui attaquent au nom d’Allah. En Allemagne, le déni des faits est identique : autorités et médias ont mis quatre jours avant d’admettre la responsabilité de « réfugiés », majoritairement nord-africains, dans les agressions sexuelles de centaines de femmes, le soir de la Saint-Sylvestre…

Lire la suite dans le Salon Beige...

Livres • Crime imaginaire et victimes réelles


Entre blasphème, soldats d’Allah, charia et menace des kalachnikovs…

2117145706

… une excellente chronique d’Éric Zemmour pour FigaroVox.

Un an après Charlie, seule une plongée dans le passé du blasphème nous éclaire. Une histoire passionnante où religion et politique sont étroitement mêlées. Hier comme aujourd’hui…

Lire la suite dans LFAR...

95% des lieux de culte dégradés sont chrétiens ?


Ça n’a guère de sens…

Par Pauline Moullot
841618
Nicola Bay, numéro 3 du FN

Le FN a coutume de relativiser les actes islamophobes ou antisémites en mettant en avant une statistique choc. Qui, souvent, ne veut pas dire grand-chose…

Comment, à Libération, on relativise la chose… Ben, voyons !

MVGR

Lire la suite sur le site de Libé...