Déchoir un djihadiste de sa nationalité ?


… C’est déjà possible en 15 jours

6a00d83451619c69e201b7c811eeed970b-200wi

En plein débat sur la déchéance de nationalité, Charles Prats, magistrat et membre du Conseil supérieur de la formation et de la recherche (CSFRS), explique au Figaro que la déchéance de nationalité existe déjà dans le droit français, et qu’un nouveau texte ne ferait que la rendre plus difficile à prononcer…

Lire la suite dans le Salon Beige...

Hollande veut prolonger l’état d’urgence de trois mois…


… la réforme constitutionnelle se précise

François Hollande a indiqué vendredi qu’il souhaitait prolonger de trois mois l’état d’urgence instauré après les attentats du 13 novembre, après avoir reçu les uns après les autres les responsables de partis représentés au parlement pour évoquer la question de la révision constitutionnelle.

À l’issue des ces entretiens, l’Élysée a officiellement annoncé la prolongation de l’état d’urgence qui doit arriver à échéance le 26 février. Le texte sera présenté en Conseil des ministres le 3 février, a précisé l’Élysée…

Lire la suite sur Boulevard Voltaire...

Christiane Taubira mise sur la touche


Manuel Valls et François Hollande espèrent-ils ainsi ne pas perdre la face ?

Par Jean-Michel Léost

Elle aurait mérité au moins un carton rouge : elle n’écope que d’une mise sur la touche. Certes, on a le droit de penser que la déchéance de nationalité est purement symbolique, de nulle efficacité, ou qu’elle pose des problèmes juridiques. Mais quand le président de la République a solennellement annoncé cette mesure au Congrès, quand le Conseil des ministres l’a approuvée, ce serait la moindre des choses que le garde des Sceaux ne marquât pas publiquement son désaccord…

Lire la suite sur Boulevard Voltaire...