Un nouveau « Jour de colère » est-il possible ?


A-t-on encore la capacité d’unir les méprisés du système ?

jour-de-colere

J.-P. Fabre Bernadac

Il y a à peine deux ans, les anti-Hollande se retrouvaient à battre le pavé parisien malgré une pluie ininterrompue pour « Jour de colère ». Cet après-midi-là, sans annonce des médias ni personnalités marquantes, nous rassemblions (selon les chiffres de la préfecture de police) 17.000 participants. Reprenant un symbole à la gauche, notre marche était partie de Bastille. La fin de la journée avait vu l’arrestation de 250 manifestants tombés dans un traquenard programmé…

Lire la suite sur Boulevard Voltaire...
Publicités

Bistro Libertés…


… le général Didier Tauzin

TV Libertés

Martial Bild et ses sociétaires – parmi lesquels un petit nouveau : Piette Gentillet – reçoivent le général de division Didier Tauzin, ancien commandant du 1er RPIMa. Depuis plusieurs années, Didier Tauzin a pour volonté de rebâtir la France. C’est avec humour et bonhomie qu’il s’est plié aux règles de Bistro Libertés qui aborde 4 grandes questions :

  • Hollande est-il hors jeu ?
  • La France doit-elle quitter l’OTAN ?
  • France Télévisions : pourquoi un tel chambardement ?
  • Et les élections américaines : existe-il un phénomène Trump ?

Jacques Sapir détruit Laurent Joffrin


Le directeur de Libération reçoit une leçon de socialisme

arton37426-d0b08
Laurent Joffrin

Monsieur Joffrin s’exerce aux leçons de politiques. Dans un éditorial, « La gauche larguée face à la “Réac Academy” », publié le 20 janvier, il s’essaye aux leçons de politiques et de morale. L’effort est méritoire, mais le résultat calamiteux. Quand on veut donner des leçons, il vaut mieux maîtriser son sujet. Et de cela, Monsieur Joffrin en est loin. Cela ne semble pas l’émouvoir ; et pour cause. Il ne s’agit pas ici d’analyse ou d’effort réel pour comprendre la situation. Monsieur Joffrin parle le bobo pour les bobos

Lire la suite sur E&R...

Free condamné pour un filtre antispam trop brutal


guillaumechampeau
Guillaume Champeau
Guillaume Champeau

Le tribunal de commerce de Paris a condamné Free pour avoir bloqué tous les mails destinés à ses clients qui étaient envoyés par un prestataire accusé de servir de plateforme pour le spam.

Les fournisseurs d’accès à internet et plus généralement les fournisseurs de boîtes aux lettres électroniques n’ont pas le droit de ne pas distribuer des courriels destinés à leurs clients, même s’il s’agit de lutter contre le spam. Le site Legalis publie en effet une ordonnance de référé du tribunal de commerce de Paris du 20 janvier 2016, par laquelle la juridiction a condamné Free pour avoir blacklisté tous les emails envoyés par la société Buzzee, qui propose ses services d’e-mailing à des entreprises…

Lire la suite sur Numerama...

On a perdu Astérix


manuel-valls-big-brother-1456x648

La restriction des libertés due à ce gouvernement est de plus en plus évidente.

François Daurelle

La restriction des libertés due à ce gouvernement est de plus en plus évidente. Les décisions récente du Conseil constitutionnel et plus ancienne du Conseil d’État, qui ne sont jamais que des chambres d’enregistrement plus ou moins liées au pouvoir, en sont autant d’exemples. On y trouve les traditionnelles argumentations fourre-tout des dictatures comme le trouble à l’ordre public. On y trouve aussi une excellente illustration du deux poids deux mesures, s’il y avait encore quelques doutes à ce sujet…

Lire la suite sur Boulevard Voltaire...

Images de désespoir d’une famille de Calaisiens…


… assiégée par des immigrés et l’extrême gauche

Pierre-Alain Depauw in MPI

La manifestation « No Border » rassemblant immigrés illégaux de la New Jungle et extrémistes de gauche dans les rues de Calais a failli virer au drame.

Cette vidéo montre comment cette foule s’en prend à une famille de Calaisiens, encercle leur domicile, insulte, frappe, jette des projectiles sur ces pauvres gens qui sont chez eux. Face à cette foule hystérique, l’un des garçons de la famille finit par brandir une dérisoire carabine à plomb. Cette scène montre que nous n’éviterons plus bien longtemps des drames terribles si les autorités ne rétablissent pas rapidement l’ordre, ce qui nécessite obligatoirement d’expulser ces immigrés illégaux et de fermer nos frontières…