Voltaire, la grande imposture des Lumières


Entretien avec Marion Sigaut

Propos recueillis par Monika Berchvok pour Rivarol

arton37018-8a0d4

Voltaire est à la mode depuis l’affaire Charlie Hebdo, mais derrière le mythe républicain, un monstre de fanatisme apparaît. Marion Sigaut démasque cette grande imposture.

Rivarol : Votre parcours personnel et politique est d’une richesse surprenante. Quelles furent les étapes de votre évolution ?

Marion Sigaut : J’ai eu une enfance et une adolescence profondément chrétiennes. Je ne me contentais pas d’aller au catéchisme et à la messe, j’y croyais sincèrement, profondément. À 14 ans j’ai découvert Teilhard de Chardin, qui m’a illuminée et a ancré ma foi encore plus profondément…

Lire la suite dans E&R...

En quête de vérité – Marion Sigaut


Marion Sigaut

Marion Sigaut est historienne et romancière. Ses cinq premiers livres sont des récits autobiographiques relatant sa vie en Palestine occupée. En 2001, elle reprend ses études d’Histoire. Titulaire d’un troisième cycle à l’Université de Paris VII, elle publie en 2008 La Marche rouge, les enfants perdus de l’Hôpital général et en mars 2010, Mourir à l’ombre des Lumières, l’énigme Damiens. En décembre 2010 paraît Le Mystère du tableau de David. Depuis l’automne 2011, elle écrit aussi des articles de vulgarisation historique…