Le « phénomène Tauzin »


Qu’en est-il du devoir de réserve auquel le général est assujetti ?

Didier Tauzin

Nicolas Bauer

En 2014, Éric Zemmour présentait un excellent diagnostic des « 40 années qui ont défait la France » dans Le Suicide français. En 2015, Philippe de Villiers témoignait à l’issue de sa courageuse carrière politique dans Le moment est venu de dire ce que j’ai vu. Le nouveau livre de Didier Tauzin s’inscrit dans cette lignée et pourrait bien être le succès de librairie de l’année 2016. Le général effectue, depuis quelques semaines, un tour de France pour présenter Rebâtir la France, le projet présidentiel (Éditions Mareuil). Il a déjà fait salle comble dans une quinzaine de villes : Nice, Lyon, Nancy, Versailles, Clermont-Ferrand… Il a aussi un fort succès sur les réseaux sociaux – presque 13.000 « Likes » sur Facebook, c’est-à-dire davantage que Robert Ménard ou Philippe de Villiers.

Voir la suite dans Boulevard Voltaire...
Publicités

Communiqué du général Antoine Martinez


À propos de l’interpellation du général Christian Piquemal

Rentré de Paris hier soir après être intervenu au meeting organisé le 7 à Rungis, et après l’arrestation du général PIQUEMAL la veille à Calais, je diffuse un communiqué que vous pouvez retransmettre largement à vos contacts…

Communiqué du général Antoine MARTINEZ, le 09/02/2016

pdfDevant l’invasion migratoire planifiée que subit l’Europe depuis le « printemps arabe », devenue massive depuis plusieurs mois, des citoyens européens commencent à réagir et à s’opposer aux tenants de l’idéologie multiculturaliste que de nombreux dirigeants veulent imposer aux peuples européens…

Cliquez sur l’icône PDF pour obtenir le communiqué...

Péchés capitaux


… Les sept impasses de la diplomatie française

N_Gauthier
Nicolas Gauthier
Le Club des Vingt, cité par Nicolas Gauthier

Laurent Fabius quitte donc le Quai d’Orsay pour le Conseil constitutionnel. D’un château l’autre, comme aurait écrit l’un ; d’une sieste à un roupillon, comme aurait dit l’autre.

Foin de mauvais esprit. L’homme est en possession de tous ses esprits, la preuve par son CDD aux Affaires étrangères et ses brillants états de fin de carrière. Un dossier syrien traité avec la maestria qu’on sait ; et l’autre, iranien, rattrapé de près et de peu, par une Maison-Blanche ayant sommé la France de peut-être ne pas trop en faire dans le registre…

Lire la suite sur Boulevard Voltaire...

Ne pas faire de ce général en retraite…


… le symbole du réveil de la France éternelle

Bourret

 

Déclaration de Jean-Claude Bourret

Jean-Claude Bourret,  journaliste, présentateur TV, rédacteur en chef de TF1, de la Cinq, de Radio Monte-Carlo, élevé au grade de colonel de la Gendarmerie Nationale, revient sur les « bruits » répandus par la presse pour faire croire à l’éventualité d’un coup d’État militaire : …

Lire la suite dans le Salon Beige...

Déclaration symptomatique d’un personnage du système…

Rappelons qu’un officier général n’est, normalement, pas « en retraite »…

MVGR

La loyauté est une vertu…


… mais l’obéissance servile est un acte de lâcheté

Pichon
Maître Pichon
Par Maître Frédéric Pichon

Dans une lettre ouverte adressée au général Cambournac, maître Frédéric Pichon réagit à la frilosité de certains généraux de la deuxième section…

Lire la suite dans le Salon Beige...

À Calais, vous avez dit « deux poids deux mesures » ?


generalpiquemal-fixed

Il y a un déséquilibre patent de l’information et du pouvoir en défaveur des Français qui sont révoltés par ce que subissent les Calaisiens.

Christian Vanneste

Le général de corps d’armée Christian Piquemal, ancien chef de la Légion étrangère, ingénieur Supélec et en génie atomique, ancien de Bosnie et du Tchad, et qui fut président de l’Union nationale des parachutistes, a été arrêté sans ménagement alors qu’il manifestait pacifiquement contre l’invasion de la ville de Calais par des migrants illégaux. Certes, la manifestation avait été interdite par une préfecture aux ordres. Mais les raisons invoquées étaient, une fois de plus, tendancieuses et les propos agressifs et caricaturaux d’un apparatchik de la préfecture à l’encontre des manifestants ne laissent aucun doute sur le parti pris d’un État qui se prétend « républicain » avec une ostentation suspecte…

Lire la suite sur Boulevard Voltaire...