Médias : rabâchage et bourrage de crâne


brain-wash

Poncifs et rengaines épargnent souvent aux débutants journalistes de torturer leur acquis encore juvénile de la langue française.

Henri Gizardin

Poncifs et rengaines épargnent souvent aux débutants journalistes de torturer leur acquis encore juvénile de la langue française. Ainsi, l’envoyé sur un lieu d’événement répondra à sa rédaction par des « écoutez », alors qu’on est déjà prêt à l’entendre, ou des « voilà » qui peuvent signifier voyez là derrière moi, ou, plus élaboré, par la répétition de la question en forme d’affirmation que lui adresse son correspondant en studio. L’image en externe fait un peu oublier les paroles, mais le tourment du téléspectateur recommence lorsqu’on lui passe en boucle des vidéos d’archives totalement anachroniques. Surtout lorsqu’il s’agit du président de la République, dont les montures de lunettes différentes balisent clairement des époques antérieures et des événements totalement étrangers à l’actualité commentée…

Lire la suite sur Boulevard Voltaire...

La guerre civile ethnique est-elle évitable ?


Probablement pas

guillaume-faye-a-moscou-e1407917783828

Par Guillaume Faye

La guerre civile ethnique, comme un serpenteau de vipère qui brise la coquille de son œuf, n’en est qu’à ses très modestes débuts. « Nous sommes en guerre » aiment à rabâcher certains politiciens et journalistes. Ils entendent par là, après les attentats de janvier et de novembre : en guerre contre Dae’ch et contre une poignée d’islamistes fanatiques. Non, c’est bien plus grave ; il s’agit, sur le territoire français, d’un affrontement ethnique qui commence entre populations extra-européennes sous la bannière de l’islam et la nation française. Les ”attentats” et tentatives déjouées ne sont que la partie émergée de l’iceberg. La responsabilité de cette guerre civile ethnique dont les flammèches sont allumées incombera à une classe politique et intello-médiatique et à un appareil d’État qui, de manière criminelle, ont laissé depuis quarante ans se déverser une immigration invasive de peuplement inassimilable. Qui sème le vent récolte la tempête…

Lire la suite sur le blog de Guillaume Faye...

Aux idiots utiles de l’islam…


… un jour les musulmans vous feront regretter votre servilité

Par Salem ben Amar

6a00d83451619c69e201b8d1928a30970c-120wi

Tunisien, Salem Ben Ammar, docteur en sciences politiques, lutte pied à pied contre l’islam et notamment contre l’islam intégriste qui a fait la ruine de son pays. Dans ce texte, il parle au nom d’Allah, à tous ceux qui font le lit de l’islamisme en favorisant l’islam…

Lire la suite dans le Salon Beige...

Relaxe de Julien Sanchez…


… les enseignants gauchistes déboutés

julien-sanchez-2

Par Josiane Filio

La Ville de Beaucaire se réjouit de cette décision de justice conforme au droit

Cher Julien Sanchez, Bienvenue au club des relaxés en appel …cercle très fermé, des victimes de l’ignominie des gouvernants et leurs affidés… heureusement sauvés par des magistrats intègres, nous réconciliant quelque peu avec la Justice de notre pays, tellement trahie par leurs collègues, entre autres syndiqués S.M. et bras armés de l’indigeste Garde des Sceaux !

Lire la suite sur Riposte Laïque...

Aymeric Chauprade lance son propre mouvement politique…


… « Les Français Libres »

Par Pierre-Alain Depauw

Le député européen Aymeric Chauprade, qui a quitté le Front National, lance un nouveau mouvement politique, « Les Français Libres », contre ce qu’il appelle « les propagateurs de la loi islamique en France« . Cette vidéo d’Aymeric Chauprade tient par ailleurs un discours vis-à-vis du judaïsme qui n’est pas très éloigné de celui de Manuel Valls et se réfère fréquemment aux « Lumières ». La place d’un tel nouveau mouvement politique en marge du Front National semble particulièrement étroite… (MPI)

Pour Valls, le FN, c’est la guerre civile…


… mais 51 % des policiers votent Marine…

vallss-a-marion-vs-etes-la-haine

Par Jacques Guillemain

Face à l’échec de l’intégration qui se manifeste chaque jour davantage, le peuple est seul, désespérément seul pour empêcher le naufrage pur et simple de notre nation millénaire. L’heure est gravissime car si un pays peut se remettre d’une guerre étrangère ou d’une crise économique majeure, il peut très bien disparaître sous le choc d’une guerre civile dont nul ne peut prévoir les conséquences…

Lire la suite sur Riposte Laïque...