Bac et master pour tous…


… une machine à fabriquer la frustration de tous

pochette-surprise-1-800x648

Ces mesures ne font pas faiblir la reproduction sociale.

Christine Célérier

Les révolutionnaires avaient cru abolir les inégalités sociales en coupant les têtes qui dépassaient. Aujourd’hui, on se contente de les raboter, en vidant les enseignements de leur contenu et en supprimant les options ou les sections jugées élitistes. Parallèlement, on promeut le bac et même le master pour tous…

Lire la suite sur Boulevard Voltaire...
Publicités

Missionnaire, l’Église doit favoriser le déploiement de nouvelles écoles catholiques


Le pape François nous invite à « aller aux périphéries »

fic73473

Dans La Nef, Anne Coffinier fait des propositions sur le plan scolaire :

« […] Cela signifie qu’elle ne peut pas se contenter de gérer les écoles de l’Enseignement catholique actuel, ne serait-ce que parce que nombre de baptisés sont scolarisés ailleurs. Missionnaire par essence, elle doit favoriser le déploiement de nouvelles écoles catholiques afin que toujours plus d’enfants aient accès à la vérité qui rend libre, même si elle est soumise à des contraintes budgétaires et qu’elle a de lourds défis à relever au sein même de l’Enseignement catholique. Charité oblige, elle doit aussi se préoccuper de la qualité de l’enseignement dispensé à tous, notamment aux élèves des écoles publiques : contenu des programmes, manuels et diplômes, formation des professeurs…

Lire la suite dans le Salon Beige...