Le « phénomène Tauzin »


Qu’en est-il du devoir de réserve auquel le général est assujetti ?

Didier Tauzin

Nicolas Bauer

En 2014, Éric Zemmour présentait un excellent diagnostic des « 40 années qui ont défait la France » dans Le Suicide français. En 2015, Philippe de Villiers témoignait à l’issue de sa courageuse carrière politique dans Le moment est venu de dire ce que j’ai vu. Le nouveau livre de Didier Tauzin s’inscrit dans cette lignée et pourrait bien être le succès de librairie de l’année 2016. Le général effectue, depuis quelques semaines, un tour de France pour présenter Rebâtir la France, le projet présidentiel (Éditions Mareuil). Il a déjà fait salle comble dans une quinzaine de villes : Nice, Lyon, Nancy, Versailles, Clermont-Ferrand… Il a aussi un fort succès sur les réseaux sociaux – presque 13.000 « Likes » sur Facebook, c’est-à-dire davantage que Robert Ménard ou Philippe de Villiers.

Voir la suite dans Boulevard Voltaire...

Bistro Libertés…


… le général Didier Tauzin

TV Libertés

Martial Bild et ses sociétaires – parmi lesquels un petit nouveau : Piette Gentillet – reçoivent le général de division Didier Tauzin, ancien commandant du 1er RPIMa. Depuis plusieurs années, Didier Tauzin a pour volonté de rebâtir la France. C’est avec humour et bonhomie qu’il s’est plié aux règles de Bistro Libertés qui aborde 4 grandes questions :

  • Hollande est-il hors jeu ?
  • La France doit-elle quitter l’OTAN ?
  • France Télévisions : pourquoi un tel chambardement ?
  • Et les élections américaines : existe-il un phénomène Trump ?