Hollande veut prolonger l’état d’urgence de trois mois…


… la réforme constitutionnelle se précise

François Hollande a indiqué vendredi qu’il souhaitait prolonger de trois mois l’état d’urgence instauré après les attentats du 13 novembre, après avoir reçu les uns après les autres les responsables de partis représentés au parlement pour évoquer la question de la révision constitutionnelle.

À l’issue des ces entretiens, l’Élysée a officiellement annoncé la prolongation de l’état d’urgence qui doit arriver à échéance le 26 février. Le texte sera présenté en Conseil des ministres le 3 février, a précisé l’Élysée…

Lire la suite sur Boulevard Voltaire...
Publicités

Christiane Taubira mise sur la touche


Manuel Valls et François Hollande espèrent-ils ainsi ne pas perdre la face ?

Par Jean-Michel Léost

Elle aurait mérité au moins un carton rouge : elle n’écope que d’une mise sur la touche. Certes, on a le droit de penser que la déchéance de nationalité est purement symbolique, de nulle efficacité, ou qu’elle pose des problèmes juridiques. Mais quand le président de la République a solennellement annoncé cette mesure au Congrès, quand le Conseil des ministres l’a approuvée, ce serait la moindre des choses que le garde des Sceaux ne marquât pas publiquement son désaccord…

Lire la suite sur Boulevard Voltaire...

Projet de loi constitutionnelle : un attrape-nigaud…


 … et un engrenage dangereux

sipa_00212075_00000okoko9

Il s’agit d’une dérive autoritaire grave dont nous ne tarderons pas à voir les néfastes effets.

Par Claude Rochet

Ainsi la palinodie continue autour de ce projet, alimentée sur fond de chœur des pleureuses du Parti « socialiste » dont on découvre – sans rire – qu’il dispose d’une « Haute Autorité de l’éthique ». Au-delà de la farce, quels sont les enjeux ?

La France est une nation politique basée sur la citoyenneté : il est évident que TOUT Français qui s’engagerait dans des actes de terrorisme doit en être déchu…

Lire la suite sur Boulevard Voltaire...