État d’urgence pour les étudiants russes

On peut se demander si cet acharnement contre des étudiants russes n’est pas lié à la politique internationale…

tatiana-demidova

Benjamin Leduc

Nous le savons, c’est l’état d’urgence, et ainsi pour éviter de nouveaux attentats, les forces de l’ordre sont mobilisées pour localiser les personnes potentiellement dangereuses sur notre territoire. Ainsi, Roman Sidorenko, étudiant russo-ukrainien à la faculté de sciences économiques, sociales et de gestion de Reims, est menacé par la décision du préfet de la Marne, qui a prononcé son expulsion le 21 janvier 2016. C’est aussi le cas de Tatiana, doctorante en économie à l’université de Perpignan sous la direction de Jean-Louis…

Lire la suite sur Boulevard Voltaire...
Publicités

Auteur : MVGR

Amateur éclairé

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s