Médias : rabâchage et bourrage de crâne

brain-wash

Poncifs et rengaines épargnent souvent aux débutants journalistes de torturer leur acquis encore juvénile de la langue française.

Henri Gizardin

Poncifs et rengaines épargnent souvent aux débutants journalistes de torturer leur acquis encore juvénile de la langue française. Ainsi, l’envoyé sur un lieu d’événement répondra à sa rédaction par des « écoutez », alors qu’on est déjà prêt à l’entendre, ou des « voilà » qui peuvent signifier voyez là derrière moi, ou, plus élaboré, par la répétition de la question en forme d’affirmation que lui adresse son correspondant en studio. L’image en externe fait un peu oublier les paroles, mais le tourment du téléspectateur recommence lorsqu’on lui passe en boucle des vidéos d’archives totalement anachroniques. Surtout lorsqu’il s’agit du président de la République, dont les montures de lunettes différentes balisent clairement des époques antérieures et des événements totalement étrangers à l’actualité commentée…

Lire la suite sur Boulevard Voltaire...
Publicités

Auteur : MVGR

Amateur éclairé

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s