Valence : mis en examen, l’assaillant voulait « tuer des militaires »

L’agresseur aurait crié « Allah akbar » et visionné des vidéos djihadistes

Les juges antiterroristes ne sont pas saisis.

Par Delphine de Mallevoüe

L’assaillant qui a foncé avec sa voiture vendredi sur quatre soldats du dispositif « Sentinelle », en faction devant la mosquée de Valence (Drôme), a été entendu dimanche, à l’hôpital, par un juge d’instruction et s’est vu notifier sa mise en examen pour « tentative d’homicides volontaires sur personnes dépositaires de l’autorité publique ». « On s’interroge pour savoir si c’est un acte prémédité », auquel cas l’information pourrait être requalifiée en « tentative d’assassinat », envisageait plus tôt le procureur de la République de Valence, Alex Perrin. Un mandat de dépôt a été requis à son encontre…

Vidéogramme

Admirons le surréalisme de l’appréciation du procureur…

Pourquoi des « sommations » lors de la réitération d’une agression caractérisée ?

MVGR

Lire la suite dans le Figaro-fr...
Publicités

Auteur : MVGR

Amateur éclairé

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s